Macky Sall : « Je ne laisserai personne porter atteinte aux ressources vitales du pays »

Le président de la République Macky Sall a déclaré ce matin qu’il ne laissera personnes porter atteinte à l’intérêt des ressources vitales et naturelles du Sénégal. Il a fait cette déclaration à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de concertation sur la mise en œuvre de la loi sur le Contenu local dans le secteur des hydrocarbures qu’il présidait.

« Je ne laisserai personne porter atteinte à l’intérêt des ressources naturelles et vitaux du pays. Ce n’est pas seulement par patriotisme, mais je suis le responsable, chef suprême de la nation », a averti le chef de l’Etat Macky Sall. Sans doute une manière pour lui de rassurer les sénégalais par rapport à la grosse polémique suscitée par le reportage de la BBC sur le supposé scandale scandale de corruption sur l’attribution des contrats gaziers et pétroliers du Sénégal. Il a également annoncé que des mesures fortes ont été prises par l’Etat du Sénégal pour renforcer les intérêts du pays dans tous les domaines de la chaîne pétrolière.

« L’adhésion à l’ITE dès 2013, la création du COS-PETROGAZ qui accueille désormais à son sein l’opposition politique et la société civile, l’adoption récente par l’Assemblée nationale de nouvelles lois portant sur un nouveau Code pétrolier plus conforme au nouveau statut de pays producteur d’hydrocarbures, sur la gestion des futurs revenus pétroliers de l’Etat et enfin sur le contenu local, la création de l’institut national du pétrole et du gaz sont autant de mesures fortes qui participent d’une volonté politique affirmée de bonne gouvernance, d’inclusion sociale, de renforcement de l’Etat de droit et de promotion d’un environnement propice à un développement durable et viable de notre pays », a signifié le président de la République.

Macky Sall a également affirmé qu’il a envoyé des missions à l’étranger notamment dans des pays qui ont une expérience avérée sur la gestion des ressources naturelles pour s’inspirer de leurs modèles.

Le chef de l’état, dans son discours a également invité le secteur privé local à travailler en étroite collaboration avec le secteur privé étranger dans ce secteur tout en garantissant que le Sénégal ne « sera pas un no man’s land ». « Tous les droits des investisseurs seront respectés », a assuré Macky Sall.

Birame Ndour

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...