AFFAIRE KARIM WADE : MOUSTAPHA KA ET SAMBA NDIAYE SECK RELEVÉS DE LEURS FONCTIONS

C’était dans l’air. Sans surprise, comme l’avait annoncé Emedia.sn, les membres de la délégation sénégalaise à Genève, qui ont pris des engagements devant le Comité des Droits de l’Homme concernant une réhabilitation de Karim Wade, ont été sanctionnés.

Selon des sources judiciaires concordantes, Samba Ndiaye Seck, Directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat chargé des Droits Humains et de la Bonne Gouvernance et Moustapha Ka, Directeur des Droits de l’Homme, ont été relevés de leurs fonctions. Une sanction avec effet immédiat. Cela fait suite à leur convocation par le ministre de la Justice, Me Malick Sall.

Le passage de la délégation du Sénégal à Genève, dirigée par Samba Ndiaye Seck, avait causé une cacophonie au sommet de l’Etat, avec notamment le ministère des Affaires étrangères prenant le contrepied de Moustapha Ka, qui avait annoncé que l’Etat du Sénégal était prêt à aller dans le sens de réhabiliter Karim Wade après que son procès devant la CREI avait été jugé inéquitable par le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies.

Dakarbuzz

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...